PRINCIPES DES DEROGATIONS POUR NE PAS REALISER LE STAGE CHU OBLIGATOIRE :

  • Toute dérogation accordée n’est valable que pour le semestre qui suit.
  • Les demandes pour ne pas effectuer le stage CHU doivent être adressées au 5ème semestre avant la fin du deuxième mois de stage.
  • Les dérogations seront accordées en priorité aux projets professionnels construits. Elles ne seront plus systématiquement accordées, mais en fonction du nombre de deuxièmes stages CHU demandés pour ce semestre.
  • Les demandes d’effectuer deux stages CHU peuvent être faites plus tôt dans le cursus en fonction des impératifs de maquette mais toujours pour le stage suivant, également avant la fin du deuxième mois du stage en cours et une fois l’inscription à la surspécialité validée.
  • Le terme surspécialité n’est pas restrictif dans la mesure où il n’empêche pas de répondre aux obligations du DES. Il est demandé aux internes dans cette situation de contacter la scolarité de la faculté d’Angers, dès la validation de leur inscription pour lui faire part de l’organisation de leur maquette et donc du nombre de stages CHU nécessaires.
La logique veux qu’il y ait autant de dérogation pour ne faire le CHU que d’internes souhaitant faire un second CHU. (Pour les DESC d’urgences souhaitant passer aux urgences et en réanimation par exemple.)
L’Idéal serait donc de trouver un co-interne souhaitant lui faire un second stage au CHU et prenant la place d’un interne ne souhaitant pas faire le CHU dans sa maquette.
Dans tout les cas le DMG tranche en fonction de la pertinence des projets de chacun.