Le stage ambulatoire de niveau 1

Organisation Générale EN AMBULATOIRE

Dit stage praticien ou « prat », Il est obligatoire à la validation du DES de Médecine Générale.

Le plus souvent, l’interne lors du choix de stages, choisit un trio de Maitres de Stages des Universités (MSU) situés dans le même département.

Une journée de présentation du stage PRAT dans les premières semaines suivant le début du stage.

Organisation du temps de travail

  • en théorie, 8 demi-journées de stages chez vos MSU.
  • en pratique, 3 jours par semaine, parfois le samedi matin en plus (limité à 2 samedis matin par mois).
  • jamais de stage le jeudi après midi.

Evolution durant le stage

Le stage théoriquement évolue en 3 phases d’activités différentes :

1/ au début du stage, c’est une phase d’observation et d’apprentissage pour s’approprier le mode de fonctionnement du cabinet, du logiciel informatique. (phase d’observation)

2/ rapidement et progressivement, vous réalisez un temps de consultation ou l’acte en entier sous le contrôle de votre MSU (consultations en duo), cela donne lieu à la supervision directe : « temps d’analyse et de discussion sur les actes effectués par l’interne en présence du maître de stage ».

3/ la phase active et solo se concrétise par la réalisation de consultations en dehors de la présence physique du MSU. C’est alors la supervision indirecte qui se met en place, c’est à dire un temps de debriefing des consultations sans votre MSU.

Les phases de consultations duo et solo doivent s’alterner pour répondre aux besoins de formation de l’interne.

  • Vos MSU doivent toujours être joignables.
  • Ne pas hésiter à vous intéresser à la comptabliité, au fonctionnement du cabinet (fonctionnement / création d’une SCI, SCM etc …)

 

ORGANISATION GENERALE DE LA FORMATION ANNEXE

Demi-journées de découverte des autres professionnels de santé

Certaines sont obligatoires et organisées par le DMG, comme la médecine scolaire, la médecine du travail, la PMI [1], la régulation SAMU et dans la mesure des possiblités les médecins conseils de la Sécurité Sociale. Votre présence conditionne la validation du stage.

Les demi-journées avec d’autres professionnels de santé comme pharmaciens, podologues, sages-femmes sont à votre initiative. N’hésitez pas à demander conseil à vos prat’ !

Vous pouvez également organiser des demi-journées chez d’autres spécialistes ambulatoires (dermatologues, rhumatologues…).

Demi-journées de souffrance psychique

Comme les autres semestres, vous devez valider des demi-journées de stages d’observation en prise en compte de la souffrance psychique. Les lieux vous sont transmis à la journée de présentation, vous devrez vous y répartir.

Enseignement specifique du stage praticien = module b

Sous la forme de groupes d’échanges de pratiques par groupes (répartition des internes selon les départements) de 2 heures :

Huit sont des séances sans thème particulier, par les mêmes enseignants médecins généralistes, au cours du semestre et se basent sur des situations amenées par les internes.

A la suite de ces présentations de cas qui ont entrainés des difficultés ou des interrogations, discussion entre internes avec sujet de recherche pour deux ou trois internes pour la prochaine séance. Des notes sont prises par un ou une secrétaire de séance à chaque fois.

Douze sont thématisées, enseignées par une médecin généraliste ou autre spécialiste sur des sujets comme l’allaitement, la contraception, le conseil au voyageur, le deuil, l’adolescent etc…

Ces cours ont lieu le jeudi après midi : en général, deux séances de deux heures, le plus souvent dans le département de stage, quelquefois à Angers (notamment pour les internes en Sarthe).

3 séances de bilans de stage entre internes ont également lieu pour explorer le respect du cadre pédagogique du stage, la réalisation des stages hors cabinet…

  • Nombres d’absences tolérées : 4 séances de 2 heures.
  • Il vous faudra également durant ce semestre valider au moins une journée de module A (module principal étalé sur les 3 ans de DES.)

 

Validation du stage

Trois réunions entre tous ses MSU et l’interne doivent avoir lieu dans le stage :

  • la première pour établir le planning des vacances, des cours et des différentes demi-journées hors cabinets des MSU (généralement chez un MSU ou au restaurant),
  • la deuxième pour faire l’état de l’avancement des apprentissages,
  • la troisième pour faire le bilan.

 

Bibliographie : Guide du Stage Médecine Générale Niveau 1 – Département Médecine Générale d’Angers – Novembre 2014 [1] Protection Maternelle Infantile