Les contrats d’engagement : une bourse contre une installation, une centaine d’étudiants ont déjà dit oui !

Tout étudiant scolarisé dans une université de Médecine ou d’Odontologie européenne susceptible de s’installer sous statut majoritairement libéral en Sarthe et satisfaisant aux exigences règlementaires en termes de diplôme, nationalité et maîtrise de la langue française, peut bénéficier d’une bourse d’études de 25 200€ contre une installation de 5 ans minimum en Sarthe,  en zone fragile. Un contrat identique est proposé aux futurs masseurs-kinésithérapeutes mais l’engagement est réduit à 3 ans,  toute comme la bourse qui s’élève à 10 000€. Les versements débutent à la date de la signature que vous choisirez et se terminent à la fin des études : les acomptes mensuels sont ajustés au calendrier.

Aides aux stages

Conscient des surcoûts à la charge des étudiants stagiaires en termes de logements et de déplacements et afin de lutter contre la désertification médicale,  le Conseil départemental a voté un régime d’aide pour les externes et  internes en médecine générale,  les étudiants en masso kinésithérapie et odontologie  effectuant leur stage en Sarthe.

Aides à la première Installation

Une aide à la première installation aux médecins,  chirurgiens-dentistes et masseurs kinésithérapeutes intégrant pour au moins 5 ans une MSP subventionnée par le département et située en zone non sous-dotée ou fragile. Afin de respecter le cadre règlementaire,  la MSP doit être située dans un rayon de 5 kilomètres autour d’une zone sous-dotée ou fragile.

Les aides départementales sont fixées en application de la cartographie des zones fragiles,  arrêtée par l’Agence Régionale de Santé,  le 14 mai 2012.

Le département facilite votre arrivée, en vous accompagnant

Le département vous accompagne dans vos recherches de contacts  professionnels, logement et formalités administratives.  Avec  Sarthe Développement un accompagnement professionnel du conjoint est également proposé.

Un soutien à l’implantation de maisons et pôles de santé pluridisciplinaires

L’offre de soins ambulatoires devant désormais se structurer autour de maisons ou pôles de santé pluridisciplinaires,  des aides à l’investissement pour les projets de maisons de santé pluridisciplinaires sont accordées aux collectivités situées en zones fragiles sous la forme d’une subvention de 20% du coût du projet,  plafonnée à 160 000 € HT. Dix-neuf maisons ou pôles de santé pourront être ainsi financés. 

 

skycraper160x600

 

Pour toute question,  renseignez-vous !

Mission démographie Médicale

Rachel BEUCHER : 02 43 54 79 26

Dr Guy MBOKO : 02 43 54 79 25

Karima KASKASS : 02 43 54 73 97
medecinensarthe@cg72.fr

www.medecinensarthe.cg72.fr